menu
menu

Grossesse non prévue

Grossesse non prévue

Il est possible lors d’un rapport sexuel qu’il y ai un oubli du moyen de contraception ou que le rapport sexuel ai eu lieu sans préservatif ou encore que le préservatif ai craqué. Dans ces cas, pour éviter une grossesse non prévue il faut prendre le plus rapidement possible après le rapport sexuel la contraception d’urgence, ou «  pilule du lendemain ».

S’il s’agit d’un souci de préservatif, que ce soit un oubli ou une rupture, il y a également un risque d’IST, dont le VIH ! A ce sujet, va voir les articles sur le TPE et le dépistage 😉 

Il arrive de tomber enceinte sans que ça soit prévu. Que faire si on ne souhaite pas poursuivre cette grossesse? En France, la loi permet d’avoir recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu’à 12 semaines de grossesse. Il existe deux méthodes.

  • L’IVG médicamenteuse

Il s’agit de prendre deux médicaments qui vont stopper la grossesse et expulser l’embryon. Cette méthode est possible jusqu’à 5 semaines de grossesse (soit 7 semaines depuis les dernières règles).

  • L’IVG par aspiration

C’est une méthode chirurgicale qui se passe sous anesthésie locale ou générale. Elle est possible jusqu’à 12 semaines de grossesse (14 semaines depuis les dernières règles). Cette intervention a obligatoirement lieu dans un établissement de santé (hôpital, clinique…). 

Pour en bénéficier, tu dois t’adresser soit directement à un hôpital, soit à un centre de santé, soit à un Centre de planning et d’éducation familiale (CPEF), soit à ton médecin traitant. 

illu
20 novembre 2017